Tulipes, gouda, et lâcher-prise

Tulipes, gouda, et lâcher-prise
Article publié il y a 11 mois

PAYS-BAS, HAUTS RENDEMENTS.

Vous aviez tout à tour adopté le hygge danois, puis le lagom suédois, et le cosagach écossais, mais vous en avez encore sous le pied ? Alors le niksen, qui nous vient cette fois des Pays Bas, est fait pour vous. Littéralement du néerlandais « ne fais rien », cette pratique est devenue courante là-bas et dans tous les métiers pour diminuer le stress, prévenir le burn-out, et au final être plus productif. 

Le niksen est d'une simplicité presque consternante, puisqu'il s'agit de s'accorder un moment à ... ne rien faire, ne rien produire, délaisser toute distraction, bref à se laisser porter par le flux de ses pensées, après s'être départi de tout cadre et objectif. S'en suit une libération cérébrale, un état de tranquilité émotionnelle, qui va permettre ... d'être d'attaque pour se remettre au travail (n'oublions pas que ce sont des néerlandais qui sont derrière tout ça). 

Pour que le niksen délivre tous ses bienfaits, il faudrait y consacrer quotidiennement 10 à 15 minutes par jour, que l'on peut aussi fractionner en 1 à 2 minute(s) par heure, avec bien-sûr une pratique régulière comme pour le jogging. 



« La méditation de pleine conscience conduit à vivre le moment présent, le niksen invite simplement à l'abandon »


UN "NE FAIS RIEN" QUI EN FERAIT BEAUCOUP.

Vous restez sur votre faim, et souriez en coin de cet énième concept marketing qui en plus vend du vide et du rien ?

Abattons l'incontournable carte des résultats de travaux scientifiques, en l'occurence ceux de la chercheuse Eve Ekman PHD à l'université de Berkeley, largement relayés par le Time Magazine puis par tous les médias en Europe.

Cette chercheuse aurait démontré qu'une pratique assidue du niksen, excusez du peu :

- réduit significativement l'anxiété

- stimule la créativité

- renforce le système immunitaire

- et même ... ralentit le processus de vieillissement

 

LA NATURE A HORREUR DU VIDE, MAIS PAS L'HOMME.

Madame Huguette, votre prof d'histoire géo, vous reprochait de rêvasser pendant ses cours ? Vous tenez enfin votre revanche : grâce au niksen, vous ouvrez vos chakras et économisez sur les produits anti-rides.

Faire abstraction de tout n'est pas ... rien, mais passées les premières séances, le cerveau s'habitude et même en redemande. Le succès de la discipline provient du fait qu'elle n'en est pas une, puisque chacun est libre de composer sa propre routine.
Alors, si le coeur vous en dit, et que vous n'êtes pas encore pratiquant, tentez l'expérience ? Chaque jour laissez votre esprit vagabonder là où bon lui semble, en fixant votre regard sur un détail, en programmant vos pauses café, ou en quittant votre table pour un fauteuil ...

Vous en conviendrez, un espace de travail, c'est le lieu idéal pour s'essayer à l'art de ne rien faire.