Blog

Comment un espace de travail ouvert 24h/24 m’a permis d’être libre dans mon travail ?
Article publié il y a 1 semaine

Comment un espace de travail ouvert 24h/24 m’a permis d’être libre dans mon travail ?

Max, étudiant en médecine, nous a confié : « Longtemps j’ai cherché un espace complet comme La Permanence. Souvent les espaces ne permettent de travailler que dans le silence, les horaires d’ouvertures sont fixes et les dimanches fermés. Ici, je peux bosser seule ou en groupe, en faisant du bruit ou dans le silence, je viens n’importe quel jour le matin, l’après-midi et même la nuit. » 

Il n’avait effectivement pas tord. Deux règles sont très importantes à La Permanence :

1. On est libre de travailler à sa propre manière

Certains aiment travailler seuls dans le silence ultime (chez nous on appelle ça le mood M), d’autres ont besoin de brainstormer en équipe. Les manières de travailler sont diverses et chacun a sa préférence. Dans un espace de travail, il est important de pouvoir réaliser toutes les tâches et de relever tous les challenges qui se présentent dans une journée: si je veux passer un coup de fil sans gêner ou être gêné, si je dois ensuite travailler dans le calme pendant 2h puis finir par une réunion informelle avec deux ou trois camarades , je dois trouver un coin, une zone, adapté à tous ces changements de postures de travail.

A la Permanence, on met un point d’honneur à ce que chacun puisse travailler comme il l’entend. Plusieurs zones existent donc, chacune dédiée à un type de travail. Le Mood B pour un travail en solo, le Mood M pour un travail en silence ultime et le Mood J pour les travaux en groupe. Pour une ambiance plus intime, vous pouvez aussi opter pour une salle de réunion. Pour les bavardages et les grignotages, direction la cafet !

Finalement tous types de tâches peuvent être effectués au sein de nos espaces ; coder, écrire son mémoire ou sa thèse, faire sa comptabilité, trier ses mails, préparer ses exposés ou dossiers de groupe, faire ses fiches révisions, etc. Sans oublier la cafétéria et les canapés plus relax, pour se détendre, manger un bout et prendre des pauses.

2. On est libre de travailler à son propre rythme

Pas de « boulot-métro-dodo » à La Permanence. Chacun avance à son propre rythme, les espaces sont ouverts 24h/24 et 7j/7, plus besoin de se poser les terribles questions : « est-ce que la bibliothèque est ouverte aujourd’hui ? » ou « ça ferme dans deux heures, est-ce que ça vaut le coup d’y aller ? »

Oiseau de nuit ? Grâce au scan de QR code qui facilite l’entrée, venez profiter de nos locaux à 21h comme à 3h du matin. Envie de passer juste pour une demi-heure ? Pas de limite de temps, pas de temps minimum non plus !

En somme, travailler à la Permanence, c’est s’écouter et se faire confiance pour travailler à son propre rythme selon ses propres envies et ses propres règles.