Bibliothèques à Paris: seulement une place pour douze étudiants !

Par Manesse Clam
Une pénurie d'espaces de travail
A Paris, les étudiants inscrits à la fac font face à une pénurie criantes de places disponibles pour étudier. En effet, Paris ne propose qu'une place de bibliothèque universitaire pour 12 étudiants. La France fait bien moins dans ce domaine que la Grande Bretagne ou l'Allemagne. Si l'on raisonne en m2, cela ne représente que 0,7m2 par étudiant, alors que ce chiffre monte à 1,5 en Angleterre et même 2,1 en Allemagne.

Ce manque criant de place amène les étudiants parisiens à faire plusieurs minutes voire plusieurs heures de queue en week-end pour trouver une place pour étudier au calme. Tous les étudiants de la capitale ont déjà eu maille à partir avec la queue interminable qui se forme invariablement le dimanche devant la bibliothèque Beaubourg située en centre ville et proposant pas loin de 2000 places assises et ouverte 6j/7.

Le classement par université:
image.png 97.51 KB

Quelle solution propose La Permanence ?
La Permanence propose un espace de travail pas cher pour étudiant comme solution complémentaire aux bibliothèques. Les bibliothèques sont souvent bondées et ferment majoritairement trop tôt. La Permanence est ouverte toute la journée et toute la nuit pour seulement 1€/heure.
Après une journée de travail à la bibliothèque universitaire, les étudiants souhaitant travailler plus tard la nuit pourront se rendre dans un des espaces de La Permanence pour profiter de quelques heures de travail supplémentaire.

Pour comprendre la galère que peut vivre un étudiant parisien, nous vous recommandons la lecture de l'article du monde: Etudier à Paris, ou l’art de jongler avec les bibliothèques
« Galère », « patience », « stratégie », « jonglage » les mêmes mots reviennent lorsqu’on demande à des étudiants parisiens, par un après-midi de mai, de raconter comment ils choisissent une bibliothèque pour réviser.


Lire aussi